accueil méthodes les thèmes exceptionnels contact


Les

galaxies

plan du site

plan du site


signer le Livre d'Or, merci !

    Une galaxie, c'est un assemblage d'étoiles, de gaz, de poussières et peut-être essentiellement de matière noire, contenant parfois un trou noir supermassif en son centre.
    La Voie lactée, la galaxie dans laquelle se trouve le Système solaire, compte quelques centaines de milliards d'étoiles et a une extension de l'ordre de 80 000 années-lumière. La plupart des galaxies typiques comportent un nombre similaire d'astres, mais il existe aussi des galaxies naines comptant à peu près une dizaine de milliards d'étoiles, et des galaxies géantes comptant plusieurs milliers de milliards d'étoiles.
     Sur la base de ces chiffres et de la taille de l'univers observable, on estime que celui-ci compte quelques centaines de milliards de galaxies de masses significatives. La population de galaxies naines est cependant très difficile à déterminer, du fait de leur masse et de leur luminosité très faibles.
     L'Univers dont l'extension réelle est inconnue pourrait contenir jusqu'à 2 000 milliards de galaxies, mais cela ne pourra être confirmé qu'avec les observations des futurs télescopes.
    Ici, nous intéressons à la galaxie NGC 613.
Image du télescope spatial Hubble de la NASA / ESA. de la galaxie NGC 613.

NGC 613 est classé comme une galaxie spirale barrée pour la bande d'étoiles en forme de barre et la poussière traversant son centre intensément lumineux.

Environ les deux tiers des galaxies spirales montrent une forme de barre caractéristique comme NGC 613 - notre propre galaxie semble avoir une de ces barres à travers sa ligne médiane.

NGC 613 se trouve à 65 millions d'années-lumière dans la constellation du sculpteur. Il a d'abord été noté par l'astronome anglais William Herschel en 1798 et plus tard par John Louis Emil Dreyer, un astronome danois-irlandais, qui a enregistré l'objet dans son nouveau catalogue général de 1888  nébuleuses et clusters d'étoiles  - d'où les lettres "NGC".
la galaxie NGC 613
Le noyau de NGC 613 semble brillant et uniformément blanc dans cette image en raison de la lumière combinée brillant de la forte concentration d'étoiles entassées dans le noyau, mais caché au centre de cette brillance réside un sombre secret.

D'une taille d'environ cent mille années-lumière de diamètre, elle a de très nombreux bras spiraux formés de nuages de poussières cosmiques et parsemés de plusieurs points lumineux rosâtres correspondant à des zones de formation d'étoiles.

Comme pour presque toutes les galaxies spirales, un trou noir monstrueux réside au cœur de NGC 613. Sa masse est estimée à environ 10 fois celle du trou noir supermassif de la Voie Lactée et il consomme des étoiles, du gaz et de la poussière. Comme cette matière descend dans la gueule du trou noir, elle rayonne de l'énergie et crache des ondes radio. Cependant, en regardant la galaxie dans les longueurs d'onde optiques et infrarouges utilisées pour prendre cette image, il n'y a aucune trace du cœur noir.
la galaxie NGC 613

c'est pas merveil-leux tout ça ?