accueil méthodes thèmes exeptionnel contact


La Station Spaciale

Internationale (ISS)

plan du site

plan du site

LA STATION SPATIALE INTERNATIONALE

Explications complètes

EXPLOITATION FUTURE ET FIN DE VIE

La station spatiale a été conçue pour fonctionner avec l'assistance logistique de la navette spatiale : celle-ci a transporté jusqu'en 2011 la majeure partie du fret et est à cette date le seul moyen de transport capable de réaliser le retour de fret sur Terre. Elle seule permet de placer en orbite les pièces détachées les plus encombrantes. Le retrait de la navette, annoncé en 2004 et effectif milieu 2011, représente donc une menace pour le fonctionnement de la station. La NASA a calculé que, avec les moyens de transport existants, il manquerait 40 tonnes de ravitaillement à la station pour qu'elle puisse fonctionner normalement sur la période 2010-2015. Ce chiffre n'inclut pas la demande de l'Agence spatiale européenne qui a besoin de lancer 1,8 tonne d'équipement de recherche aujourd'hui cloué au sol. Pour remplacer la navette, la NASA a donc lancé le programme COTS qui confie aux sociétés SpaceX et Orbital Sciences Corporation, sélectionnées par un

appel d'offres respectivement en 2006 et 2008, le transport des 40 tonnes manquantes. Ces deux sociétés développent à la fois un lanceur et un vaisseau cargo. Le calendrier initial très serré, pour répondre aux besoins logistiques de la station spatiale, prévoyait des vols commerciaux en 2011 après trois vols de démonstration. Il a subi des glissements de près de deux ans : un premier vol de démonstration est réalisé fin 2010 pour SpaceX et le premier tir du lanceur d'Orbital est attendu fin 2011 (situation début 2011) ce qui ne laisse aucune marge au cas où des problèmes de mise au point surgiraient malgré l'ajout du vol STS-135 de la navette spatiale destiné à assurer un dernier ravitaillement massif en juin 2011. Par ailleurs, la NASA a décidé de ne plus utiliser les cargos Progress à compter de fin 2011. Un report supplémentaire dans la date de disponibilité opérationnelle des cargos du programme COTS contraindrait à réduire l'activité de la station spatiale en la plaçant en mode « survie » avec un équipage limité à 2 personnes comme cela s'était produit après l'accident de la navette spatiale Columbia.

La relève de l'équipage non russe dépend depuis fin 2009 des Soyouz ce qui constitue une contrainte mal vécue par les responsables américains. La NASA souhaite confier le lancement et le retour sur Terre de ses équipages à des partenaires privés d'une manière analogue à ce qui est fait pour le fret : l'appel d'offres de la première phase du programme Commercial Crew Development (CCDev) a été remporté par les sociétés Sierra Nevada Corporation avec son vaisseau Dream Chaser et par Boeing associé à Bigelow Aerospace avec leur capsule CST-100. L'objectif était de fournir un vaisseau opérationnel en 2014.

retour sommaire

#haut_page_moi

page suivante >>

présentation générale - visite de l'intérieur - où est-elle en ce moment ? - présentation des explications -

ISS : explications simplifiées - ISS : explications complètes -

ISS : histoire et construction - pourquoi les astronautes flottent-ils ? - arrimage navette ISS et photos Terre

signer le

Livre d'Or

livre-or-introduction