accueil les thèmes méthodes participer ? contact
tu es le
ème visiteur. Merci !



LES CIRRUS (Ci)
Altitude : étage supérieur : 6 000 mètres
    OBSERVATIONS :
    Les cirrus sont les signes avant-coureurs de l'évolution du temps. On les voit dans le ciel bleu, avec leurs formes plumeuses. Mais ils peuvent passer inaperçus pour l'observateur inattentif, et cela d'autant plus que le temps reste beau et ensoleillé. Pourtant, les cirrus méritent qu'on leur prête attention. On en observe également en association avec des cirro-cumulus et avec des cirro-stratus.
    Or, le ciel commence bien à se couvrir et le temps à subir le plus souvent des modifications. De forts courants aériens de très haute altitude sont en effet annoncés par les cirrus, lorsque ceux-ci forment des touffes étirées en longueur et présentent à l'avant des formes crochues. Quand on les observe assez longtemps, on a l'impression qu'ils sont chassés et ébouriffés par le vent.
    ESPÈCES :
    Fibratus : nuages détachés ou en un voile fin consistant en filaments presque rectiligne ou plus ou moins irrégulièrement recourbé ne se terminant pas en crochet ou en touffes.
     Uncinus : cirrus habituellement en forme de virgule se terminant, dans sa partie supérieure, en un crochet ou une touffe et dont l'extrémité supérieure n'est pas en forme de protubérance arrondi.
    Spissatus : cirrus suffisamment épais pour être gris lorsque vu près du soleil
    Castellanus : nuages qui présentent dans leur partie supérieure des protubérances en forme de tours et qui leur donnent une apparence crénelées. Les tours sont issues de la même base et arrangées en ligne.
    Flocus : chaque nuage est une touffe d'apparence cumuliforme dont la base est plus ou moins déchiquetée et qui s'accompagne souvent de virga.
    PHYSIQUE :
    L'altitude des cirrus est d'environ 6 000 m. lis appartiennent donc, avec les cirrocumulus et les cirro-stratus, aux nuages de haute altitude. Lorsqu'ils sont seuls dans le ciel, ils se présentent toujours avec leur forme délicate. Ils sont constitués essentiellement de cristaux de glace. En Europe, ils peuvent se trouver jusqu'à plus de 10 000 m. Leur évolution est importante, et donne des indications sur les mouvements atmosphériques dans les hautes couches de la troposphère. Ils révèlent la montée d'air humide dont la vapeur d'eau s'est condensée en aiguilles de glace. Leur forme et leur déplacement sont la traduction de la force des courants aériens qui les poussent. Ils indiquent en outre la direction des vents de haute altitude qui ont une influence importante sur les changements de temps de grande amplitude. Leur température est inférieure à -40°C.
    MÉTÉOROLOGIE :
    Au début l'arrivée des cirrus est liée à une situation évoluant par l'ouest. lis précèdent un front chaud, en mouvement parfois rapide. Plus les masses d'air se déplacent rapidement, et plus les cirrus sont poussés par le vent. Cette situation est Particulièrement importante sur la mer ou à proximité des côtes. Par comparaison avec l'arrivée d'air froid provoquée par une perturbation venant du nord, il s'agit d'un processus encore plus lent qui s'étend sur plusieurs jours, surtout dans les terres. La venue d'air froid est également précédée par des cirrus, mais ceux-ci sont fréquemment accompagnés de cumulus situés plus bas, lesquels avancent encore plus vite.
    PRÉVISIONS :
    Toute accumulation de cirrus en une couche de cirrostratus signifie l'approche plus ou moins rapide d'un front chaud, accompagné de précipitations. Il en est de même pour l'arrivée rapide de cirrus accompagnés de cumulus en une épaisse couche horizontale, signe de la venue d'air froid du nord ou du nord-ouest. Il y a parfois en ce cas de fortes précipitations, éventuellement accompagnées d'orages frontaux. Les cirrus peuvent aussi apparaître durant une période de beau temps: ils circulent alors, le plus souvent d'est en ouest et se dispersent au cours de la journée, mais toujours lentement (au point que des cirrus sont apparemment immobiles). Le déplacement propre des nuages, qui est dû aux moindres courants d'altitude, n'est pas immédiatement sensible à cause de leur éloignement.

Exemple de Cirrus  (clique sur la photo pour l'agrandire)

photos miniatures

haut de page

#cirrus_photo_01

autres images mais sans lien à cliquer

#cirrus_photo_02

photos miniatures

haut de page

photos miniatures

haut de page

photos miniatures

haut de page

photos miniatures

haut de page

photos miniatures

haut de page

photos miniatures

haut de page

#cirrus_photo_03 #cirrus_photo_04 #cirrus_photo_05 #cirrus_photo_06 #cirrus_photo_07

source : http://www.alertes-meteo.com/nuages/cirrus.htm

signer le Livre d'Or, merci !

les articles ?
rédigés